Vendre sa villa à Marrakech au mieux de ses intérêts

vente villa a Marrakech

Les pays où il fait bon vivre et où la vie est moins formelle ou formaliste qu’ailleurs génère souvent la présence d’un florilège d’aigrefins et d’aventuriers qui se servent avec brio de la souplesse du système et de la crédulité ambiante. Lorsque l’on décide de vendre sa villa à Marrakech, pour acheter plus grand ou ailleurs, pour s’installer à Essaouira ou décider de faire retraite dans l’atlas, il est impératif que la transaction soit claire et aille au bout dans des délais raisonnables.

Il est déjà souvent difficile de se défaire de son bien, on y a souvent mis de l’argent oui mais aussi son énergie et son affect. Après avoir passé quelques années dans un lieu que l’on a imprégné de sa présence, où l’on a vu pousser les bougainvilliers et chéri l’olivier centenaire, se décider pour un ailleurs est déjà très difficile alors autant que cela se passe le mieux possible. Les visites de clients potentiels peuvent être très désagréables. Il y a ceux qui d’emblée sont méprisants et font des commentaires à l’emporte-pièce qui choquent, ceux qui sont là en touriste et n’achèterons jamais rien et ceux à qui on ne voudrait pour rien au monde vendre sa maison.

Mais les contraintes ne s’arrêtent pas là. La solution pour éviter de perdre patience et surtout pour éviter de tourner en rond est de faire appel à un expert en la matière comme Cotemedina, un agent immobilier dont c’est le métier. Un tel expert saura sélectionner avec soin les visites, il aura au préalable déterminé avec le client potentiel ses besoins et peut-être ne ses besoins ne cadrent pas avec votre bien. Les rendez-vous seront donc optimisés et le mieux serait que vous ne soyez pas présent. Le financement aussi aura été validé, inutile de faire venir une personne qui n’a pas les moyens financiers de ses rêves ou un individu que l’agent immobilier aura détecté comme margoulin possible. Les particuliers ont tendance à inclure dans les transactions un paramètre affectif ou tout du moins des réactions liées aux contacts qui se sont produits. L’agent immobilier est avant tout un analyste froid d’une situation, sa lucidité ne peut en aucun cas être remise en cause. Son intérêt est de vendre et de bien vendre. Bien vendre à un bon prix oui mais c’est aussi aller jusqu’à la réitération de l’acte chez le notaire et que la vente soit entérinée.