Un voyage culturel et évasif à travers les secrets des merveilles incas au Pérou

perou

Ornant une partie des côtes du Pacifique en Amérique du Sud, le Pérou est un pays fascinant qui abrite une multitude de ruines et temples anciens datant du règne des Incas. Ses villes, ses monuments d’antan et ses hautes montagnes constituent un incontournable pour une immersion dans le passé intrigant de cette nation.

Cuzco par exemple, est l’itinéraire à privilégier pour commencer une aventure culturelle au Pérou. Située dans la cordillère des Andes, cette cité fut autrefois la capitale de l’Empire inca. En flânant à travers les rues de cette localité, les avides de connaissances sur le mystère de l’Amérique du Sud seront aux anges en découvrant les vestiges incroyables qui se cachent derrière les bâtisses coloniales. Ils sortiront ensuite de cette agglomération péruvienne pour atteindre le fameux chemin de l’Inca. Tout au long de leur périple, les randonneurs seront gâtés par un nombre infini de sites archéologiques qui enjolivent chacun des sentiers qu’ils franchiront. Ils termineront la tournée en pleine montagne, au cœur de la célèbre citadelle de MachuPicchu.

S’offrir des moments authentiques au cœur des anciens vestiges à Cuzco

Armés de leur stylo, des carnets de note, de jumelles et de leurs accessoires de voyage, les férus de l’histoire rejoindront la ville de Cuzco avec enthousiasme. Sous le charme des maisons et des bâtiments architecturaux laissés par la colonisation, les promeneurs sillonneront les allées de Cuzco tout en prenant quelques clichés avec leur appareil. Sur place, ils trouveront sans peine leur fidèle accompagnateur qui les emmènera vers une odyssée culturelle inoubliable.

De plus, le service d’un guide au Pérou leur est nécessaire pour percer les tréfonds de chaque piste qu’ils exploreront. Ceux qui veulent absolument un aperçu des œuvres anciennes des Incas ne manqueront pas de faire une halte, entre autres, au Musée Archéologique et au Musée d’Art précolombien. Ils seront ravis de découvrir les céramiques, les tissus et les vieux gobelets. C’est après cette petite visite que les baladeurs regagneront le chemin vers le temple de Qorickancha. Il s’agit de l’un des sanctuaires sacrés de ce peuple mythique où les plus importantes cérémonies, comme les mariages, les couronnements ou les funérailles furent célébrés.

Faire partie des chanceux pour explorer MachuPicchu

Après avoir visité la ville de Cuzco, les bourlingueurs se prépareront à affronter les montagnes péruviennes sur le chemin de l’Inca. Depuis la vallée qui surplombe la rivière Urubamba, ils rattraperont les terrasses de Patallacta. À environ quelque 3 000 mètres d’altitude, ils s’arrêteront pour faire une petite pause et profiter de la vue sur les ruines de Runkuraqay. Un peu plus loin, les adeptes de la marche en plein air descendront les sentiers des combes pour se ravitailler à AguasCalientes, un village niché au pied des hauteurs. Une fois le tonus retrouvé, les trekkeurs entameront de nouveau leur ascension qui mène vers le site de WiñayWayna. Perchée sur les bords d’un terrain escarpé, les terrasses agricoles qui s’étalent aux alentours des décombres feront un cliché remarquable pour les inconditionnels de la photographie.

 Le circuit continue ensuite pour les routards jusqu’à leur destination finale vers l’ancienne citadelle de MachuPicchu. Dès leurs arrivées sur le lieu, les archéologues amateurs tomberont en extase devant l’immensité et la beauté pharaonique de chaque édifice à MachuPicchu.